Conseil de fondation

Le Conseil de fondation est composé de représentants renommés des secteurs de l’économie, de la politique et de la protection de la nature. En tant qu’instance suprême, il est responsable de la conduite stratégique de la fondation et garantit depuis plus de 20 ans la haute crédibilité du certificat.

Beat Flach

Beat Flach

Beat Flach, conseiller national et juriste (MLaw/SIA)

Beat Flach préside la Fondation depuis septembre 2018. Il a débuté sa carrière professionnelle en tant que matelot de navigation fluviale. Après différents postes et formations continues, il est à présent actif en tant que juriste à la SIA. Son expérience dans des domaines très divers et à différents niveaux hiérarchiques, lui permet d’être davantage à l’écoute de points de vue les plus différents et à prendre des décisions de manière clairvoyante. Le principe que Nature et Économie sont liées, est pour lui une évidence.

Peter Richard

Peter Richard

Directeur de Winkler & Richard SA

Peter Richard est membre du Conseil de fondation depuis 2004. Il est un des experts en jardins naturels en Europe et propriétaire de Winkler & Richard SA à Wängi en Thurgovie, une entreprise leader dans le domaine des jardins naturels. En parallèle de son activité de paysagiste et de créateur de jardins, il transmet son savoir lors de nombreux cours et conférences. Il a déjà écrit plusieurs livres, dont le plus récent s’intitule « Gartenglück ».

Martin Weder

Martin Weder

membre du Conseil de fondation, directeur de l’Association Suisse de l’Industrie des Graviers et du Béton ASGB

Martin Weder est l’un des membres fondateurs de la Fondation en 1995. Il représente l’ASGB, dont il est le directeur. C’est grâce à lui que la protection de la nature est devenue une valeur importante dans les gravières et carrières, et qu’elle est reconnue par les autorités, les administrations cantonales et les organismes de protection de la nature comme une actrice de premier plan pour la biodiversité.

Hans Romang

Hans Romang

Chef de la division Espèces, écosystèmes, paysages de l'OFEV

Après ses études en géographie, biologie et chimie, Hans Romang a travaillé pendant dix ans pour tur gmbh, bureau d'ingénieurs spécialisé dans le domaine forestier à Davos, d'abord comme collaborateur, puis comme partenaire et directeur. Ce poste lui a permis de traiter de nombreux projets, notamment dans les domaines des dangers et des risques naturels, des forêts et des systèmes d'information géographique. En parallèle, il a obtenu son doctorat auprès de l'Université de Berne, pour lequel il a bénéficié du soutien de l'Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL). Il a ensuite été responsable auprès de l'Institut pour l'étude de la neige et des avalanches (SLF) de divers travaux relevant de la gestion des risques liés aux dangers naturels avant d'accéder en 2009 au poste de chef du Centre de prévision et de météorologie aéronautique de l'Office fédéral de météorologie et de climatologie (MétéoSuisse). Depuis le 1er septembre 2015, il dirige la division Espèces, écosystèmes, paysages de l'OFEV.

Heidi Oswald

Heidi Oswald

Cheffe de projet Environnement Fédération des Coopératives Migros

Heidi Oswald exerce son activité professionnelle auprès de La Fédération des coopératives Migros en tant que cheffe de projets Environnement. Elle bénéficie d’une longue expérience dans les domaines de la technologie, du transfert de savoir-faire, des techniques et du management de l’environnement, des sites aménagés de manière naturelle et des relations publiques. Depuis 2015, elle apporte un vent de fraîcheur et son enthousiasme au Conseil de fondation.

David Mastrogiacomo

David Mastrogiacomo

Directeur technique pour la Suisse alémanique chez Losinger Marazzi

David Mastrogiacomo est ingénieur civil diplômé EPFZ. Il travaille depuis 2001 chez Losinger Marazzi SA en tant que Directeur technique pour la Suisse alémanique, département qui gère la construction durable et les labels durables. En dehors de sa présence au Conseil de fondation de Nature & Economie, il est également membre du Comité de direction du Réseau Construction durable Suisse (NNBS).

Il défend le point de vue selon lequel l'environnement urbain peut encore davantage associer la nature. Ceci rejoint l'objectif de la favorisation de la biodiversité et de l'amélioration de la qualité de vie des habitats naturels et humains.